Glop Blog

Glop Blog

Sex, Drug and Blacks and roll

 

 

 

71O5CFDQ1sL._SL500_SH_SS500_.jpg

 

 

 

Ce début d’automne commençait à sombrer dans une torpeur  de fin de repas post réélection à la LNR. ( vla que je parle comme chez boucherie ovalie maintenant !)

Somnolence, à peine troublée par nanar le dingue et ses vociférations habituelles dans une sortie

Twitoyable que je vous livre telle quelle :

 

Paul Ali Bongoze réélu à 97% à la tête de la LNR. L'Union Africaine se réjouit de l'avancée de la démocratie dans le Rugby Français"

Le tout accompagné d'une photo de Paul Goze, en référence à la réélection controversée du gabonais Ali Bongo…

 

A se demander si Twitter ne devrait pas cautionner le nombre de caractère autorisés au QI de l’expéditeur…

 

Bref, rien de vraiment croustillant à se mettre sous la dent en dehors des gamineries franco-française.

Quand coup sur coup , deux nouvelles venues de Christchurch et de Barcelone .

Du lourd…puisque du pipole, et pas des moindres..des ALL Blacks ..demi dieux vivants..

empêtrés dans une affaire de sexe et de drogue !  de quoi se frotter les mains !

 

La 1ere concerne Aaron Smith surpris dans les toilettes de l’aéroport de Christchurch... en compagnie d'une jeune femme qui n’est pas à lui.  

Des témoins auraient vu disparaitre le duo durant cinq à dix minutes et des bruits suspects auraient été entendus… ( et c’était pas des prouts !)

Aaron , privé de tournée par sa fédé, ..renvoyé chez lui… double peine …car il va falloir qu’il donne des explications en arrivant à la maison… !

 

La seconde concerne Dan Carter, Joe Rokocoko et Juan Imhoff .  (2 All blacks et un Argentin).

Les analyses d’urines prélevées au soir de la finale du Top 14 (Racing-Toulon, 29-21), au Camp Nou de Barcelone, le 25 juin dernier

par l'AFLD (Agence française de lutte contre le dopage) montrent  des traces de corticoïdes, des produits interdits en compétition sans autorisation.
Trois joueurs majeurs de cette finale …

 

Il n’en fallait pas tant pour faire sortir les toulonnais de la rade :

 

« Si d’aventure les cas de dopage devaient être prouvés, bien évidemment nous demanderions la restitution du titre ainsi que des compensations financières. MB

 

Alors que le site du Racing indiquait dans un communiqué :

 

Tous les actes médicaux pratiqués sur les joueurs cités par les medias l’ont été dans le plus total respect des règles anti-dopage nationales et internationales, tant au niveau des procédures administratives que médicales. Il s’agit de traitements administrés par voie autorisée, prodigués en réponse à des pathologies avérées, plusieurs jours avant la finale du Top 14 et ne nécessitant pas d’AUT (autorisation à usage thérapeutique).

 

Alors résumons :

Une petite turlutte de 5 minutes dans des WC handicapé d’aéroport …et 3 pauvres joueurs qui voulaient jouer leur finale…pour un bout de bois.. !

 

Les scoups …faisaient pchittt ;-(

 

Je vais retourner dans ma torpeur automnale..Réveillez moi quand vous aurez une sextape de Chabal et la belle isabelle turlutututte.

 

Bref, du vrai …sexe , drogue and seebass roll ;-)

 

glop

 

PS : Au fait on a des nouvelles de PIRI Weepu ? 



07/10/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 40 autres membres