Glop Blog

Glop Blog

« Non mais de quoi parle t on dans cette affaire » (prononcer avec l’accent de Jean Claude Gaudin) ?

marseilel.jpg

 

 

Pour les demis cette année, direction Le grand SUD , le rugby faisait étape sur la cane cane bière… !  demi ; bière …amateur de calembours, tu l’auras vite compris, suis chaud comme une baraque à moules frites sur le vieux port. C’est donc équipés de nos licences..IV, que la rédaction du glop blog décidait d’aller faire un petit reportage sur place en mode coquillage et crustacées. Mais voila, à Marseille il faut connaitre les codes. J’eu donc toutes les peines du monde à rassembler mes ouailles, quand ils apprirent que notre séjour se déroulerait au 1 rue des crottes dans le 11 eme !

Obligé donc d’augmenter les primes de match et de fournir des tongs à l’effigie de jean –claude Gaudin maire depuis le néolithique.

Le premier match qui opposait La Rochelle aux Toulonnais fut une joyeuse partie de rentre dedans stérile en essai mais prolixe en cartons rouge. A 14 contre 15, les jaunes et noirs faisaient de la résistance face à des toulonnais rompus à cette épreuve….le 15 à 15 de la  dernier seconde basculait définitivement du coté des rouges et noirs grâce au drop du jeune Belleau..renvoyant UINI et les siens chez le père FOURAS à fort boyard ! résumé ici  demi à oublier dare dare !

Nous mirent à profit les quelques heures qui séparaient les deux matchs pour aller poser nos pieds dans le sable et saluer une vieille branche belfortaine échouée sur le vieux port et écluser avec lui quelques anisettes salvatrices.

Le second match qui opposait Le Racing à Clermont fut aux antipodes du premier.

Clermont qui avait été spectateur de la première demi, en tira surement la conclusion qu’il fallait envoyer du jeu sous peine d’échouer à un drop de Saint Denis et de pleurer une fois de plus toute les larmes de son corps de bibendum. C’est donc pied au plancher que les auvergnats décidèrent d’attaquer les parigots (tète de veau) pour la plus grande joie des spectateurs sevrés depuis la veille.

Dans l’euphorie Van der Merwe fut même obligé de regagner le vestiaire plus tôt que ses camarades après un coup de corde à linge sur un parisien tète de chien !

Heureusement que Clermont dominait de la tète et des épaules  (37-31) avec un Ithurria omniprésent et 4 essais signés Penaud, Lopez (2) et Lee. A Propos de Bruce Lee; cela me fait une transition toute faite pour éviter la polémique sur le plaquage dangereux de Masoe en fin de rencontre, lui valant un jaune anisette.

On préférera retenir que c’est sur 2 essais et une pénalité que chris termina sa carrière.

On retiendra aussi que c’est sur un Paquito géant sur la pelouse du vélodrome que les supporters Clermontois rejoignaient Toulon en finale du championnat.

Démontrant une fois de plus qu'on peut mélanger 2 fois 65 000 supporters avinés de au moins 4 équipes différentes tout un week end , sans aucunes anicroches  si on excepte le remplissage des cellules de dégrisement.et un envahissement de pelouse.

Polémique à effacer d’un revers de main avec la verve de GAUDIN :

« Non mais de quoi parle t on dans cette affaire ? « 

L’année prochaine c’est LYON et ses quenelles de brochet

glop

 

 

 



31/05/2017
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 40 autres membres