Glop Blog

Glop Blog

Génération rugby

photo.JPG

 

Le Stade jean Bouin sonnait plein ce samedi pour la venue de Clermont dans l'autre ville rose (20 000 spectateurs).

Le soleil avait chassé la pluie fine du matin pour laisser place à un ciel bleu ASM .

Les Jaunards étaient venus en masse, le jaune et bleu irradiait même le plafond du stade.

Tout se prêtait à cette ambiance magnifique, on ne fut pas déçu.

Et dès la 4eme minute le ton fut donné, avec un essai de Waisea.

Yato répondait du tac au tac pour l'ASM à la 16 eme minutes. Puis réponse du berger à la bergère à la 19 eme et 40 eme par Danty et Taulafo.

Les deux équipes se renvoyaient coup pour coup, avec un jeu très ouvert.

27 à 7 pour Paris à la mi temps et déjà 4 essais.

Assise à coté de moi une charmante mamie clermontoise jusqu'au bout des ongles et des lobes d'oreille égrainait les prénoms des joueurs à chaque fois qu'ils touchaient le ballon.

Aller Roro ! (Aurélien Rougerie)

Aller Brooky ! (Brooke James)

Aller Napo... (Napoli Nalaga)

Ce qui ne manquât pas de surprendre un petit parisien de 9 ans assis devant nous. !

Il se retournât et demandât tout de go : «  vous connaissez les prénoms de tous les joueurs ? « 

Oui lui répondit elle sobrement !

Elle venait de lui enseigner en 3 lettres le sérieux, la passion , et la folie, bref tout ce qui fait le sel de la vie.

Nous profitèrent de la mi-temps pour entamer un flash de Calvados dont l'ouverture récalcitrante

fit prononcer à ma voisine cette phrase magique : « sûrement une bouteille d'auvergnat » !

Quand l'humour se conjugue à l'auto dérision ! Ou quand la Normandie et l'Auvergne se télescopent.

L'adage fut vérifié car c'est finalement un auvergnat qui réussi la délicate opération d'ouverture du sésame. (une bouteille d' auvergnat ne peut être ouverte que par un ...

La seconde période ne devait pas détonner avec la 1ere, avec pas moins de 5 essais !

Doublé de Napo, (45 et 59), j'adopte moi aussi l'usage des diminutifs;-)

Puis doublé parisien de Juju (Arias), et de Lolo (Sempéré), (63 et 74 eme), et la cerise sur le gâteau fut posée à la 80 eme par Seb (Vahaaaa...).

9 essais , 40 à 26 pour le stade.

La discussion s'engagat à nouveau entre mon petit versaillais et ma voisine au sujet du bonus défensif et offensif...

Les vapeurs de pommes me firent perdre le fil de la conversation, mais il me restait suffisamment de lucidité pour m'étonner encore de cette magnifique situation ou l'instant d'un match de rugby

une dame d'un age certain avait échangé avec un jeune garçon de 9 ans.

Qu'elle autre sport pouvait permettre cela ?

Et si le rugby était vraiment l'école de la vie ? et si cette dame avait tout simplement transmis l'esprit oval aux futures générations rugby ?

 

Glop



29/03/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 40 autres membres