Glop Blog

Glop Blog

Fluctuat nec mergitur

url.jpg

 

Il faut avouer qu'on attendait ce weekend des demis avec impatience. Tout était propice à passer deux jours de fête.

En effet cette année, c’est la belle ville de Bordeaux et son nouveau stade pompeusement nommé le nouveau stade de Bordeaux qui avait été choisie pour notre plus grand plaisir.

Bordeaux parée de son magnifique stade de 42 000 places, immaculé de blanc, construit en légo et en ficello, (le fromage qu'on étire ) nous tendait ses bras.

Constellé d'une myriade poteaux blancs à l'infini censés rappeler les pins des landes...ben voyons…

Remarquez;  c’est somme toute normal quand on a des architectes qui carburent au Médoc !

Il faut le reconnaitre cette enceinte est esthétique et fonctionnelle, dotée d’une magnifique coursive (the place to be), et d'une pelouse en titane. (pas une seule trace de mêlée après deux matchs).

Un seul seul hic; et de taille......le tramway....réquisitionné pour la fête de la morue !  ( véridique ! )  résultat un tramway pas vraiment nommé désir ..

On savait que Bordeaux était une ville bourgeoise et un peu m’as-tu vu, mais de la à équiper son jardinier du stade de sac à dos fusées !

Jardinier en chef qui n'as pas manqué de se faire remarquer en début de chaque rencontre en se déplaçant très vite avec ses deux bonbonnes de gaz très bruyantes dans le dos!

Ridicule !

Quoi ?  c’est un nouveau jouet téléguidé pour amener le ballon au centre du terrain…

Autant pour moi !

 

Coté rugby :

Peu sont ceux qui voyait les bleus du stade français gagner contre les rouges de la rade, mais voilà Paris, fidèle à sa devise,

et malgré le temps et les adversités de toutes sortes, est toujours indestructible : (fluctuat nec mergitur)...

Les bleus et rose avec leur pack man, empochèrent une victoire qui laissera surement des traces (fluctuat nec vergetures)

Certains supporters parisiens convaincus de la remise à flot du bateau rose , étaient venus en peignoir.(voir plus bas)

Les clermontois présents ne cachait pas leur joie de voir que certain dirigeants varois l’avait dans le rectum !

(pour ceux qui ont fait du latin , le rectum c'est le rectum , pour les autres c'est le trou du cul..)

Point d’annus horribilis pour Paris, puisque veni vini vincit

Mais ils faut reconnaitre que les néozeds varois avaient le moral en berne suite à la triste nouvelle du jour.

Il était temps de laisser place à la fête et de boire quelques bières ad libitum

Et de vérifier une fois de plus le proverbe  : fluctuat nec murge-biture

 

glop

 

PS : sauras tu retrouver toutes les locutions latines contenues dans cet article ?

 

le-futur-grand-stade-de-bordeaux_451631.jpg

DSCN9063.JPG

burban.jpg

11235298_872967562795612_3965242359375623450_o.jpg

DSCN9070.JPG

11391270_872967792795589_6678317050365009230_n.jpg

11425228_871888006236901_2106348555307133559_n.jpg

 

https://www.facebook.com/glop.ovale

 

 

 



08/06/2015
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 40 autres membres