Glop Blog

Glop Blog

Brian is winning the Chicken

1620378_616959825063055_233059685_n.jpg

 

Ce fut une belle journée que ce 15 Mars 2014, pre-veille de Saint Patrick

La Saint Patrick qui cette année exceptionnellement durait 3 jours, du vendredi au lundi pour cause de match France – Irlande.

L’enjeu de ce match était simple et amère comme le houblon de ma Guiness.

Gagner à Paris pour finir sur une bonne note ce tournoi, ou perdre pour que la haie d’honneur de

Sieur O’driscoll soit encore plus belle et accessoirement mettre une carotte aux anglais.

Cette dernière option étant extrêmement tentante car infliger 2 bananes froggies aux rosbiffs dans

un même « 6 nations », en temps de crise et de disette, c’est rare et jouissif.

Pour assister au sacre de BOD, j’avais décidé de me rendre au SDF sans tickets pour profiter

de l’ambiance printanière et sait on jamais sur un malentendu tomber sur une jonquille pas

farouche.

L’ambiance était très festive, le roi de la journée, ou plutôt le DIEU étant ce diable vert de ’O’driscol.

Les jeunes filles arborant des Tshirts : In BOD we trust.

Tout ce qui portait du vert avait son nom à la bouche et inversement. C’était jour de sacre…pour BOD

Ma quête du graal (un ticket pour le match) allait se transformer en chemin de croix.

1)      Un pseudo amateur de rugby qui me demandait un prix exorbitant pour une invitation !

Mon argument de l’esprit rugby n’ayant eu aucune emprise sur lui, plus attiré par les billets verts.

2)      Un ancien international irlandais qui ne souhaitant pas vendre se place au black market

me proposait sa place présidentielle dont la« face value » ! était hors budget ( alan Quinlan)

3)      Les zozos du marché noir, auxquels il était hors de question que je file un kopec.

 

Pas grave, j’intégrais une joyeuse bande de Bretons eux aussi en carafe à bec dans l'eau...

Nous ne mirent pas longtemps à arriver à la conclusion que quitte à claquer 50 € en liquide autant que ce fusse dans du solide.

Le souvenir des dernières mêlées françaises enfoncées associé à l’esprit pragmatique provincial nous amena directement au pub le plus prés …soit à 50 m du stade.

L’avantage à plusieurs c’est que les tournées reviennent plus souvent. !

Se trouvait là également quelques irlandais sans billets, floués par un tour opérateur fourbe et anglais. Pléonasme quand tu nous tiens.. !

 

Les français choisirent l’option 2 : la meilleure à mon gout puisque:

 

1)      Les français sortaient la tète haute avec 20 points marqués et deux beaux essais

2)      Les anglais étaient décon(fis)

3)      Brian sortait par la grande porte de la cuisine

4)      La saint Patrick ne faisait que commencer..

Et pour le bonheur de tous,

Si Brian's winning the chicken …c’est parce qu’il le veau bien.

glop

 

1506000_616960258396345_1573618283_n.jpg

1231641_616940428398328_1568807601_n.jpg

1924784_495309603912819_524830938_n.jpg

 



17/03/2014
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 40 autres membres